Test - ISLANDERS : Le City Builder minimaliste !

Découvrez le test complet d'ISLANDERS, un city builder relaxant !...

il y a 12 jours

Dernier Article Dragon Ball Legends : Showdown in Las Vegas (Maj) par Mugen

Résumé

ISLANDERS est un city builder développé et édité par GrizzlyGames. Sorti le 4 avril 2019, le jeu connaît un réel succès sur Steam pour son côté relaxant grâce à sa musique et son style graphique.

Après quelques heures passées dessus, il est temps de faire un test objectif pour vous montrer ce que j'ai à la fois aimé et moins aimé de ce petit jeu.

Gameplay et test

Une fois ISLANDERS lancé, nous retrouvons entre nos mains un jeu plus que simpliste.

Le menu nous plonge directement dans l'ambiance avec la musique relaxante et l'aperçu de l'île en cours.

Les contrôles sont très simples le clavier pour le déplacement et la rotation de la caméra. La souris s'occupe du reste et peut aussi être utilisée pour la gestion de la caméra.

Première île donc. Un petit tutoriel nous apprend rapidement les touches principales et il ne nous reste plus qu'à y aller.

Au niveau de l'interface, un compteur en bas à gauche qui est notre score. Lorsque notre score dépasse une étape, on débloque un set de bâtiments. Une icône d'île en bas à droit de remplie elle aussi avec les points gagnés. Lorsqu'elle est remplie, on peut passer à l'île suivante.

On prend donc un des deux packs disponibles et on se retrouve avec des bâtiments à disposition que l'on peut placer.
Cependant, chaque bâtiment a une synergie avec d'autres bâtiments ou éléments du jeu mais aussi des malus. Le but est donc très simple, gagner le plus de points possible en créant des bonus avec les bâtiments et en évitant les malus.

La première île

Par exemple, sur l'image ci-dessus, les petits bâtiments marrons coniques ont des bonus lorsqu'ils sont placés à côté d'arbres (ce sont des cabanes de bûcheron) mais ont des malus si deux de ces bâtiments sont placés côte à côte. Il va donc falloir, petit à petit, planifier à l'avance les endroits où placer les bâtiments pour optimiser le nombre de points.

Ensuite, le bâtiment marron conique un peu plus grand, la scierie, gagne des points lorsqu'il possède dans sa zone des cabanes de bûcheron. Il faudra donc espacer les bûcherons pour ne pas qu'ils rentrent en malus mais pas trop pour pouvoir les faire rentrer dans la zone d'une scierie. Vous l'avez compris, ce jeu est un véritable puzzle en soit !

Le grand bâtiment vert est un centre-ville autour duquel vous allez placer vos maisons et manoirs. Au début du jeu on ne fait pas trop la différence car peu de bâtiments sont à votre disposition et les assemblements de bonus/malus sont très faciles à gérer.

Au final, on ne restera que quelques minutes sur cette première île. Voici le résultat final :

Fin de la première île.

On arrive sur la deuxième île. Petit point par contre, les îles ont l'air d'être générées aléatoirement. Normal donc si vous n'avez pas les mêmes que celles du test !

La deuxième île, plus grande !

Sur cette île, j'ai découvert la statue que j'avais complètement ignorée lors de la première. C'est le pilier avec un bout rose. Ce bâtiment qui est placé par le jeu sur cette île donne un sacré boost à beaucoup de bâtiments !

Pour commencer ici, je suis reparti sur un pack bûcheron vu le nombre d'arbres sur l'île. Je suis ensuite parti sur un pack village. J'y ai trouvé mon petit bonheur dans ce jeu. En soit, vous pouvez vous pseudo-spécialiser dans des packs et c'est ce que je vous conseille de faire pour découvrir le jeu.

Ce que je veux dire par là est que je n'ai choisi que les packs liés à la ville et j'ai expérimenté ce qui marchait ou pas.

Le placement des maisons m'a vite fait penser à un Tetris. Les bâtiments ont une légère collision pour vous aider à les placer en les collant à d'autres.

Fin de la deuxième île

À la fin de cette deuxième île on peut voir que mon village a bien grandi. J'ai compris à ce moment là quelques synergies avec la fontaine notamment et les bâtiments qui rapportent des points quand ils sont proches du centre-ville.

C'est parti pour la troisième île !

Début du petit village hivernal

Sur cette île enneigée, on se serait presque cru sur Frostpunk. J'ai commencé comme sur chaque île avec des bûcherons puis je suis très vite parti sur la construction de ma ville. J'ai commencé à séparer les maisons des manoirs car certains bâtiments ont des synergies avec les maisons mais pas avec les manoirs.

J'ai découvert sur cette île aussi la notion de biome. Vous pouvez voir par exemple le bâtiment qui a une roue sur le dessus qui s'appelle un maçon et qui ne peut être placé que sur de la pierre. Le pêcheur aussi que vous voyez en bas ne peut lui être placé que sur l'eau.

Agrandissement sur mer !

Cette île fut concrètement de l'expérimentation avec les nouveaux packs que je débloquais petit à petit. Notamment ici l'entrepôt et la plateforme qui permet de s'étendre sur des zones complexes d'accès. En plus de donner un bonus à certains bâtiments, on peut construire dessus !

La colonie se développe

Quelques minutes plus tard, j’atteins les points nécessaires pour continuer mais je décide de rester un peu pour expérimenter. Je ne peu plus avoir de game over à ce niveau là donc je place un peu n'importe comment juste pour débloquer d'autres packs.

Je tombe au bout d'un moment sur le pack avec la mine d'or et la bijouterie. Là gros problème, ma mine d'or est de l'autre côté de l'île et les points par défaut de la bijouterie sont négatifs !

La mine d'or trop loin du village

C'est perdu pour cette île mais je le saurais pour la prochaine fois, construire le quartier riche (avec les manoirs) de la ville proche de la mine d'or.

On retombera très souvent sur ce principe du fail and retry. Vous serez obligé de vous planter pour apprendre comment mieux faire sur la prochaine île. Au final, on retient assez facilement ce qui va bien ensemble car le jeu a une courbe de progression vraiment bien calculée.

On part sur la quatrième et dernière île de ce test.

La quatrième île

Grosse nouveauté, je commence l'île avec trois statues en ma possession que je peux placer où bon me semble. Ne sachant pas trop ce que je vais faire, je les place de manière assez répartie sur l'ensemble de l'île.

Encore une fois, les bûcherons et autres petits bâtiments pour gagner des points puis je repars sur un village. Cette fois-ci je sais comment faire ça bien. Je sépare bien maisons et manoirs (cependant je n'avais pas vu la mine d'or donc je me suis planté de côté. Tant pis).

Le village côtier

Honnêtement, je suis parti trop loin sur ce village, délaissant les autres packs plus industriels de production (pêcheur, moulin, houblon, bois etc.). Je découvre donc ici les packs du marché, du temple des murailles et de la montgolfière.

Cette dernière est complètement...énorme. La montgolfière ne nécessite pas de place, c'est un bâtiment qui vole, qui a une grosse portée et une très grosse synergie avec les villages. Autant vous dire que j'ai gagné 70 points d'un coup !

La montgolfière

Peu après la montgolfière, je débloque le monument. Et là. JACKPOT ! Mon village est super bien construit, je fais une synergie énorme qui me rapporte 103 points !

Comme pour la troisième île, je prends un peu de temps pour explorer les autres packs et je fini par terminer cette session de jeu en ayant, à mon avis, fait le tour de tous les bâtiments du jeu.

Au final, je fini cette île avec un résultat plus que satisfaisant !

Points positifs

Points négatifs

Conclusion

ISLANDERS est un très bon jeu pour passer le temps. Bien que ce n'est pas un jeu auquel je jouerai chez moi, je me vois très bien y jouer dans un train, ou lorsque je ne suis pas chez moi en ayant mon PC portable et pas internet.

Le jeu se prend très facilement en main et est très bon pour vous garder en haleine. On a toujours quelque chose à faire, quelque chose à essayer, un challenge à se donner... La durée de vie est donc plutôt longue pour maîtriser complètement le jeu.

L'atmosphère relaxante, les graphismes simples et très colorés aideront aussi à vous détendre en fin de journée par exemple ou de simplement relâcher la pression après un jeu qui demande beaucoup de concentration et de réflexe.

Pour m'être autant amusé pour cinq petits euros, je ne peux que vous recommander de tenter l'aventure ! Si ce genre de petit jeu vous plaît vous allez vous y retrouver.

Optimus13

Publié il y a 12 jours

Commentaires?

Laissez nous votre avis

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les nouvelles directement sur votre email.

Game'o'Matic © 2019.