26 janv. 2022 3 min de lecture

Projet Spartacus : PlayStation contre-attaque

Projet Spartacus : PlayStation contre-attaque

2022 commence en grande pompe, avec le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft et la contre-attaque de Sony.

Même pas un mois que 2022 a commencé et Microsoft a déjà lancé les hostilités.

En effet, si vous avez suivi l'actualité de la semaine dernière, vous avez forcément entendu parler de l'onde de choc provoquée par cette nouvelle.

Il s'agit bien sûr du rachat d'Activision Blizzard par Microsoft pour la modique somme de 68 milliards de dollars.

On attendait donc la réponse de Sony et cette dernière ne s'est pas fait attendre bien longtemps, avec le projet Spartacus.

Microsoft rachète Activision Blizzard.
Un tsunami arrive dans le monde du jeu vidéo : Microsoft rachète Activision Blizzard !

Comme on a pu le constater, Microsoft ne laisse aucun répit à ses concurrents. En 2020, le rachat de Bethesda avant le lancement de la 11e génération de consoles avait annoncé la couleur.

La question est : comment Sony va-t-il réussir à surmonter tout cela avec en prime le succès du Xbox Game Pass ?

Le groupe nippon pense avoir la solution, avec un projet qui se calquerait sur le Game Pass justement. Ce projet serait donc la fusion de ses offres actuelles, afin de proposer un service de qualité supérieure ou égale à celui de son concurrent américain.


Nom de code Spartacus

Pour l'instant, on ne sait que très peu de choses concernant ce projet, car beaucoup des informations disponibles n'en sont qu'au stade de rumeurs.

D'après celles-ci, les offres PlayStation Plus (accès en ligne et jeux offerts chaque mois) et PlayStation Now (Cloud-gaming PlayStation) fusionneraient en trois offres différentes :

  • Un abonnement PlayStation Plus identique à l'actuel, donnant accès aux jeux en ligne et des jeux offerts mensuellement ;
  • Un abonnement cloud-gaming retravaillé avec des jeux PS4 et PS5 ;
  • Un abonnement regroupant les deux services ci-dessus, avec en plus un accès à un catalogue de jeux en streaming PS1, PS2, PSP et des démos.

Si Sony espère marcher sur les platebandes du géant américain, la firme nippone aurait tout intérêt à proposer son futur service également sur PC ainsi que ses exclus sur les machines Windows, comme God of War récemment.

God of War, Kratos explose les chiffres sur Steam
God of War cartonne pour son premier portage PC.

Pour l'heure, la seule information qui a pu être vérifiée, est le retrait des cartes PlayStation Now chez les revendeurs de certains pays. Des tests en Pologne sont en cours pour une offre de films en streaming, signée Sony Pictures. Sera-t-elle incluse dans Spartacus ? Le temps nous le dira…


Relu et corrigé par : Aquilae et Opti

Rejoindre la conversation

Génial! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à Game'o'Matic.
Votre lien a expiré.
Succès! Vérifiez votre e-mail pour le lien magique pour vous connecter.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.