Jump Force : le test

7 mins

Jump Force : le test

Game'o'matic vous dévoile le test de Jump Force...

mars 02, 2019

Derniers articles

Sorti il y a une dizaine de jours, le dernier jeu du Japonais Bandai Namco a fait couler beaucoup d'encre, en bien et surtout en mal. Mais pourquoi sortir un test si tard, quand d'autres tests sortent le jour même ou le lendemain de la sortie. Car chez Game'o'matic, déjà nous ne sommes pas des professionnels, et ensuite nous préférons vous livrer une vraie critique en toute neutralité, avec un peu plus que quelques heures de jeu. Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses.

Jump Force c'est quoi ? C'est le nouveau jeu de baston signé Bandai Namco, où les héros du  Shōnen Jump sont réunis à travers un crossover, avec des graphismes qui se veulent réalistes, dans un champ de bataille complètement inédit : notre monde, car celui-ci a fusionné avec le leur.

Clairement ce jeu n'est pas et ne sera pas le successeur du grand Dragon Ball Fighter Z, ensuite il est plus orienté pour le fan service.

Visuellement :

Alors là c'est à double tranchant, certains vont détester quand d'autres vont adorer, certains personnages sont visuellement superbes à voir, quand d'autres vont vous donner des frissons tellement ce n'est pas possible, à croire que ces derniers ont été faits pendant un gros manque de sommeil. Cependant on ne peut pas nier l'effort fourni par le développeur, mais parfois à vouloir en faire trop on se brûle les doigts.

La création d'avatar :

Pour cet aspect, ce sera une note positive, il en faut bien aussi. Le système de personnalisation est assez poussé, et donne libre cours à votre imagination. De nombreuses options sont à votre disposition comme le choix du genre, tenues, coupe de cheveux, forme/disposition des oreilles, du nez...., le choix de vos techniques de combat, les attaques ultimes et beaucoup plus encore.

Le petit plus est que votre personnage sera personnalisable et ce tout au long de votre progression depuis les diverses boutiques tenues par des PNJ, car les ressources collectées au fil des combats vous seront indispensables pour modifier à souhait votre avatar.

L'espace Social :

Après la création de votre avatar, votre personnage évoluera dans un HUB social assez grand par endroits, mais aussi assez vide. Cet espace de vie se concentre sur un petit endroit par rapport au reste, mais le décor en lui-même est très joli. L'espace Social fait étrangement penser à celui de Dragon Ball Xenoverse.

Pour commencer, vous aurez le choix entre trois équipes, votre choix n'affecte en rien la suite du jeu. Donc vous devez choisir entre l'équipe de Naruto, l'équipe de Son goku et l'équipe de Luffy. Chaque équipe a son espace de vie sociale avec son thème respectif, les ninjas pour Naruto, Dragon Ball pour Son Goku et One Piece pour Luffy. A savoir que par exemple, l'équipe de Naruto n'est pas exclusivement composée de ninjas.

L'histoire :

Difficile d'en parler tellement elle est inexistante, mise à part qu'il y a des méchants et des gentils. Ces derniers vont se battre pour déjouer les plans des premiers. L'histoire ressemble plus à un enchaînement de missions qu'à une vraie histoire narrative. Vous vous déplacerez à travers des boutiques gardées par un PNJ qui vous donnera vos missions, et encore missions c'est un grand mot. Il s'agit plutôt d'une suite de combats à effectuer avec des niveaux toujours plus élevés.  A noter toutefois que les personnages ont leur voix officielle en Japonais, sous-titrée en Français.

Les Combats :

Nous allons commencer par le premier point négatif du combat. Bien que ce soit un 3V3, vous partagez la jauge de vie, de capacité et d'éveil avec les trois personnages. De ce fait, toute dimension stratégique avec vos personnages est inutile lors du combat. Au final, vous ferez appel de façon sporadique à vos compagnons seulement pour du soutien afin de renforcer votre attaque, ou pour briser un combo. Ensuite, vient le deuxième point, la caméra se concentre parfois uniquement sur la mise en scène, ce qui pour le coup rend la lisibilité des combats impossibles.

En ce qui concerne le combat en lui-même, c'est un grand spectacle, c'est joli visuellement, ça bouge, c'est explosif, avec un rythme très soutenu. Les combos s’enchaînent à une vitesse incroyable, frappes chargées, projections, les pouvoirs sont assez faciles à maîtriser et une fois votre éveil activé, place au grand spectacle visuel. Votre héros verra son état et ses capacités décuplés. L'éveil des personnages est fidèle à ce que l'on peut retrouver dans les animés manga et colle parfaitement à l'esprit Shonen.

Le multijoueur :

Jump Force dispose d'un mode multijoueur en local et en ligne, et comme tout jeu en ligne, vous pourrez affronter des joueurs du monde entier, avec un matchmaking assez efficace, où le problème de la caméra semble avoir disparu.

Petite info pour finir avant la conclusion, un patch a été déployé le jeudi 21 février "patch 1.03". Ce dernier donne maintenant la possibilité de passer les cinématiques, il diminue aussi les temps de chargement qui étaient longs et nombreux, ajoute un menu d'informations dans le lobby, et pour finir règle quelques problèmes de bug et de stabilité que l'on pouvait rencontrer lors des combats. L'éditeur annonce que d'autres patchs viendront s'ajouter à celui-ci toujours pour améliorer l'expérience du jeu.

Conclusion

Sur le papier, Jump Force avait tout l'air d'un grand mais clairement, il ne sera pas le jeu de l'année, même s'il ne sera pas non plus le pire. Il est clairement orienté Fan service, avec un casting digne des plus grands films d'Hollywood mais version Shonen.

Les points positifs :

  • Des combats rythmés et nerveux
  • Des éveils spectaculaires
  • Un casting que les fans de manga apprécieront (40 personnages)
  • Accessible pour tout public
  • Un bon PVP en local et en ligne
  • Un bon système de personnalisation et de création d'avatar

Les points négatifs :

  • Une caméra qui parfois devient folle
  • Une histoire narrative inexistante
  • Beaucoup de cinématiques inutiles
  • Des temps de chargement à rallonge
  • Des missions redondantes

Mugen

Publié il y a 4 mois

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les nouvelles directement sur votre email.

Game'o'Matic © 2019.