9 juil. 2021 4 min de lecture

Chivalry 2 notre avis après 50 heures de jeu - Test Chivalry 2

Chivalry 2 notre avis après 50 heures de jeu - Test Chivalry 2

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir notre avis sur une des rares sorties du moment qui nous enthousiasme sur PC, le quatrième jeu de Torn Banner Studio et la suite de Chivalry: Medieval Warfare sorti en 2012 : Chivalry 2.

NDLR : Attention, les combats médiévaux sont particulièrement sanglants donc les images qui vont suivre peuvent être choquantes pour le jeune public.

Trailer Officiel de Chivalry 2 (Youtube) - Soumis à une limite d'age

Après seulement 4 ans de développement, les équipes de Torn Banner Studio nous proposent une nouvelle mouture de leur jeu de castagne médiéval dopé à l'hémoglobine, j'ai nommé Chivalry 2.

Il reprend en très grande partie le concept du premier opus, en gardant le principe de deux factions médiévales qui s'affrontent : l'Ordre de Mason de couleur rouge, contre les Chevalier d'Agatha, l'équipe bleu.

Côté classe, pas de changement non plus, vous pouvez incarner 4 types de combattants :

  • L'archer, connu pour vous tuer au moment critique de manière furtive.
  • L'avant-garde est spécialisée dans les armes longues, et n'a aucun bouclier, il prend l'apparence d'un Chevalier Croisé avec une cotte de mailles.
  • Le fantassin, quant à lui, a un éventail important d'armes et de boucliers qui lui permet d'avoir de nombreuses possibilités. Il est équipé d'une brigandine.
  • La dernière classe est celle de chevalier, équipé d'un harnois complet, il est le plus résistant et manifestement une des classes les plus... offensives du jeu.
Séquence de gameplay en Avant-Garde sur Chivalry 2

Nouveautés et recyclage de Chivalry

Cette nouvelle mouture est vraiment une remise au goût du jour de Chivalry, basée sur les mêmes factions, les mêmes classes et même certaines cartes qui sont fortement inspirées du premier épisode. Torn Banner n'a pas fait d'erreur en apportant un menu quasi identique à notre table.

Côté gameplay, les contrôles sont plus précis et plus aboutis. Après quelques heures de jeu, vous maîtriserez quasiment toutes les combinaisons de combat, y compris pour les nouveaux joueurs.

Côté graphique, pas de faux pas, c'est Unreal Engine qui porte la bête, le jeu n'est nullement une performance visuelle mais il est propre, clair et lisible. Nous apprécions le fait qu'il n'y ait pas de surcharge d'effets visuels, qui sont de plus en plus utilisés pour masquer les manques de modélisation ou de texture par certains studios.
Très clair graphiquement, la vue libre que nous avons une fois mort, nous permet d'appréhender la lisibilité des combats. Nous imaginons bien de l'e-sport sur ce jeu une fois passé les erreurs de jeunesse de la sortie.

Une sortie... buguée

Donner un avis impartial sur un jeu sur lequel on apprécie de passer du temps est toujours compliqué, mais Chivalry 2 n'est pas exempt de défauts.

En effet, depuis sa sortie le 8 juin 2021, de nombreux bugs sont présents, et n'ont pour l'heure pas encore été corrigés par le studio plus d'un mois après.

  • Sur PC un problème empêche de rejoindre nos amis en groupe.
  • Sur Xbox X|S le jeu se lance en 30 fps au lieu de 60.
  • Les caisses de bandage qui vous sont lancées dessus pour vous soigner vous occasionnent 10 de dégâts avant de vous soigner (ce qui arrive à vous tuer des fois).
  • Déconnexion intempestive des parties et retour au menu.
  • Apparition incongrue de joueur en début de partie.

D'un point de vue de l'équilibrage, certaines classes sont beaucoup trop avantagées par de petits manques, comme le chevalier qui peut parer les coups pendant de très longues périodes sur 360° autour de lui en vous mettant des petits coups de pied qui n’ont aucun temps de rechargement et qui peuvent interrompre toutes vos attaques.
On retrouvera également les lances à une main qui infligent des dégâts plus loin que leur longueur, ou l'épée Messer qui inflige plus de dégâts qu'elle n'est censée le faire.

Notre avis

Chivalry 2 est pour nous une réussite, il reprend tout ce qui a fait du premier opus une réussite en corrigeant et améliorant presque tous les points.

Mais, nous espérons que le contenu à venir corrige les manques du début, que ce soit au niveau des cartes, des armes et des modes de jeu, nous restons un peu sur notre faim sur le contenu global.

On apprécie que le jeu soit jouable dès sa sortie (c'est presque une nouveauté depuis 2020) et qu'il soit là quasiment dans les temps à 2 mois près, là où d'autres ont complètement repoussé leur sortie de plusieurs mois.
On regrette les bugs, mais quel jeu n'a pas de bug en release ?

La roadmap fournie par les développeurs nous annonce de belles nouveautés dans les mois qui arrivent, on espère que le jeu sera suivi et se développera avec le temps.

Chivalry 2 est une belle réussite et qui comme le vin (pas de l'époque), se bonifiera avec le temps.

Chivalry 2 n'est disponible sur PC que sur Epic Games Store (35.99€) (malheureusement) pendant un an, il est disponible sur PlayStation 4 et PlayStation 5 (39,99€), Xbox One et Xbox Series X|S (39,99€).


Relu et corrigé par : Optimus13

Laissez un commentaire !

Génial! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à Game'o'Matic.
Votre lien a expiré.
Succès! Vérifiez votre e-mail pour le lien magique pour vous connecter.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.