Camelot Unchained - Présentation

5 mins

Camelot Unchained - Présentation

Le Papa de Dark Age of Camelot remet ça ! Découvrez la présentation d'un vrai MMORPG à l'ancienne extrêmement prometteur....

février 19, 2019

Derniers articles

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j'ai découvert les MMO avec Dark Age of Camelot. Le visionnaire créateur Mark Jacobs, papa de DAOC, a lancé le 2 avril 2013 une page Kickstarter avec l'ambition de faire le meilleur jeu RvR (Royaume contre Royaume) que l'on puisse faire.

En 30 jours, le financement est bouclé et City State Entertainment voit le jour pour produire Camelot Unchained avec un objectif fixé à Décembre 2015.

Illustration de l'équipe de chez CSE fait par une des designers. Au centre en haut Mark Jacobs avec les lunettes de soleil.

Chronologie  

Après de nombreux MMO décevants, Camelot Unchained jouit d'une grande popularité chez tous les déçus des MMO boiteux qui sont sortis dans la période 2012-2015. Pour certains d'entre nous adeptes de gameplay RvR, c'est la période de Guild Wars 2 avec les nombreux problèmes qu'il possède.

Les annonces se succèdent et les promesses du studio aussi. Malgré un début de développement peu enthousiasmant, les développeurs avancent sur la création et la mise en forme du lore et fin 2015, la totalité des classes sont dévoilées.

Le studio arrive ensuite dans la partie plus sombre. Le jeu vise un développement ouvert avec des tests hebdomadaires voire journaliers sauf que les développeurs extérieurs ne sont pas séduits et le studio peine à recruter de nouveaux développeurs, ce qui va entraîner de nombreuses années de retard.

La bêta était initialement promise pour juin 2015 mais n'aura lieu qu'en fin 2018 soit plus de trois ans après la date initiale.

Les Royaumes :

Le principe de base est un jeu RvR à savoir l'affrontement de plusieurs royaumes, en l’occurrence les Arthuriens, les Tuatha Dé Danann et les Vikings.
Faisons un petit tour des différents royaumes impliqués dans l'univers de Camelot Unchained.

Les Arthuriens

Il s'agit du royaume qui se base sur la légende Arthurienne. Il incarne la noblesse, l’honnêteté et la force vertueuse. Destiné à sauver le monde, non pas uniquement par la conquête, mais par la vertu et la grandeur d’esprit.

Les Arthuriens possèdent sept races : Caith Sith, Gargoyles, Humains, Stormriders, St'ym, Golem et Picts.

Et dix classes : Abbot, Blackguard, Black Knight, Dread Caller, Enchanted Knight, Flame Warden, Minstrel, Physician, Specter et Veilstalker.

Nous vous détaillerons chaque classe et race dans des articles futurs.

Les Tuatha Dé Danann

Ce royaume s'inspire aussi de la légende celtique irlandaise. Traduit, cela voudrait dire : les "gens de la déesse de Dana" ou "tribu de la déesse Dana".
Leur légende mérite un article dédié qui arrivera un jour lui aussi.

Pour ce qui est du jeu, il s'agit d'une classe qui souhaite ne faire qu'un avec la nature. Ils sont particulièrement à l'aise dans les forêts, ils dominent leurs adversaires en rentrant en symbiose avec les éléments. Ils vénèrent la forêt pour sa violence, sa beauté et son inflexible emprise sur la Vie.

Ils possèdent aussi sept races : Tuatha, Humains, Silverhands, Hamadryads, Luchorpan, Bean Sidhe et Fir Bog.

Et eux aussi dix classes : Blessed Crow, Black Rider, Dark Fool, Druid, Empath, Fianna, Forest Stalker, Morrigan, Red Cap et Wisp.

Les Vikings

Le royaume le plus belliqueux du jeu. Les Vikings qui viennent du nord suivent la voie du sang et du fer, ils sont persuadés d'être les combattants les plus courageux.

Jusqu’où un viking se bat? Tout le jour et par-delà la nuit !

La principale différence avec les deux autres royaumes c'est la présence de seulement cinq races : Dvergars, Valkyrie, Humains, Jötnar et Úlfhéðnar.

Mais ils ont eux aussi droit aux dix classes réglementaires : Arisen, Child Of Loki, HelBound, Mjolnir, Shadow Walker, Skald, Slaughterwolf, Stonehealern, Wave Weaver et Winter's Shadow.

Le gameplay

Avec plus de 190 archétypes de personnages les développeurs n'ont pas froid aux yeux !

Rajoutez à cela que le jeu sera 100% sandbox, le joueur pourra choisir la progression et le type de jeu qu'il aura, aucun fil directeur, pas de quêtes obligatoires, un jeu libre.

Normalement, vous aurez une liberté totale de construction de fort, avec un système de construction nommé "Cube" qui vous permet de faire un fort où vous voulez, de la taille que vous souhaitez !

Concernant les capacités, vous n'aurez aucun skill pré-établi. Vous aurez un "livre de recettes" qui vous permet de choisir ce que vous voulez dans votre sort. Cela fonctionne avec des glyphes et des composants magiques fabriqués par les joueurs qui auront choisi de travailler dans ce domaine.

Concernant le leveling, il n'y en aura simplement pas. Ou du moins, cela ne sera pas bloquant. Un personnage niveau 1 aura les même possibilités qu'un avec plus de niveau. Votre personnage prendra de l'âge, il vieillira, les différentes batailles qu'il traversera laisseront des marques sur lui.

Les promesses techniques

Le deal de départ était un RvR avec plus de 1500 joueurs sur une toute petite zone de combat. Pour cela, le studio a créé son propre moteur graphique qui est capable de gérer des choses simples comme la physique des projectiles, des sorts et d'actions de combat, de gestion de postures, de deal damage localisé, la gestion de la construction et de la destruction mais pour des milliers de joueurs en même temps.

Le 13 février dernier, on apprend qu'un test a été réalisé avec 4000 personnages spammant leur capacités dans une TOUTE petite zone, mais la bonne nouvelle c'est que les serveurs et le moteur du jeu marchent à la perfection, sans lag et sans bug.

Les années de retard ont bien profité au jeu, de nouveaux graphistes et intégrateurs ont rejoint l'équipe, ce qui permet d'avoir un travail graphique plus poussé.

Dans les semaines à venir, nous reviendrons avec des articles sur les Royaumes, les races, les classes, les mécaniques de jeu et bien plus encore !

Von

Publié il y a 5 mois

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les nouvelles directement sur votre email.

Game'o'Matic © 2019.