G2 remporte la victoire du Spring Split 2020

3 mins

G2 remporte la victoire du Spring Split 2020

Un BO qui promettait d’être épique et qui a finalement été très décevant.

avril 29, 2020

Derniers articles

G2 Esports et Fnatic se sont affrontés le 19 avril pour la finale du Spring Split League of Legends dans un "Classico" où les G2 Esports se sont imposés en trois manches, sans laisser d’espace pour respirer à Fnatic.

Composition des équipes

Voilà un rappel de la composition des deux équipes ayant à elles deux raflé tant de distinctions en Europe.

  • Côté Fnatic nous avons Bwipo en top, Selfmade en jungle, Nemesis en mid, Rekkles en ADC et Hylissang en support.
  • Côté G2 Esports, nous avons dans le même ordre des postes, Wunder, Jankos (MVP du split, au passage), Perkz, Caps et Mikyx.

Match 1

Bans : Kalista, Syndra, Yuumi, Ezreal, Blitzcrank du côté des Fnatic ; Pantheon, Senna, Thresh, Gragas, Sett du côté des G2.

Du côté des picks, les Fnatic ont sécurisé Sylas, Lee Sin, Veigar, Aphelios et Tahm Kench. Les G2 ont quant à eux choisi Ornn, Jarvan IV, Azir, Kog’Mow et Lulu.

Au niveau de la draft, il y a eu quelques surprises, en particulier le Kog’Mow et la Lulu, mais plus encore au niveau de la vitesse d’exécution de celle-ci. Les équipes savaient déjà quels seraient les picks et bans. Au niveau du match, il y a eu beaucoup d’agressions par les Fnatic mais les G2 se sont toujours très bien défendus : Caps a toujours été hors de portée des Fnatic et a joué une partie bien à l’abri de tout en faisant des tonnes de dégâts. C’est grâce à cette défense héroïque que les G2 l’ont emporté. 1-0 pour les G2.


Match 2

La draft a été sensiblement la même. Les bans Fnatic ont été Kalista, Syndra, Yuumi, Ezreal et Miss Fortune tandis que les G2 ont supprimé Pantheon, Senna, Thresh, Corki et Gragas. Au niveau des picks, Ornn, Trundle, Kassadin, Aphelios et Tahm Kench ont été choisis par Fnatic tandis que la composition G2 reste presque inchangée : Zac (seul changement suite au pick Ornn par Fnatic), Jarvan IV, Azir, Kog’Maw et Lulu.

N’ayant pas réussi à atteindre l’ADC adverse lors de la partie précédente, les Fnatic en redemandent avec la même composition. On pourrait croire qu’ils ont appris de la partie précédente car ils ont beaucoup moins agressé leurs adversaires mais au final ça a juste laissé le champ libre aux G2 pour remporter cette partie. 2-0 pour les G2.


Match 3

Cette fois, les Fnatic ont décidé de changer de méthode, les bans sont similaires (Kalista, Synndra, Yuumi, Zilean et Jarvan IV) mais les picks très différents (Azir, Braum, Miss Fortune, Gragas et Zac). Du côté des G2, les bans sont aussi similaires aux parties précédentes (Pantheon, Senna, Thresh, Sett et Rakan).

Les Fnatic ont tenté de contrer la composition des G2 en proposant une nouvelle draft, mais malheureusement, la partie a été encore plus mauvaise et les G2 l’ont remportée haut la main.


Nos avis sur les matchs

Les G2 ont littéralement roulé sur les Fnatic et se sont imposés en maîtres sur le jeu européen, une fois de plus : ils rejoignent les Fnatic en nombre de championnats européens remportés (7 pour chaque équipe maintenant).

Bwipo et Nemesis ont enchaîné de mauvaises parties, et cela fait longtemps que nous ne les avons pas vus à un niveau aussi bas. Seuls Rekles et Selfmade ont un peu sauvé la face, en remportant beaucoup d’objectifs neutres, mais Caps, toujours protégé par une énorme frontlane offerte par Wunder, a été bien plus décisif lors des teamfights.

En terme d’objectifs neutres, les Fnatic ont donc été devant mais ça a été le seul point fort de leur match. Les G2, quant à eux, se sont imposés en lane, en teamfight, sur les objectifs adverses et sur la vision. C’est donc grâce à cela qu’ils ont, dans un BO5 à sens unique, largement mérité leur victoire.

Relu et corrigé par Optimus13 et Julie

Catsupilami

Publié il y a 3 mois

Game'o'Matic © 2020.