League Of Legends - World Championship 2019 - Les résultats et le résumé

7 mins

League Of Legends - World Championship 2019 - Les résultats et le résumé

Venez lire notre résumé de la finale du championnat du monde 2019 de League Of Legends...

novembre 10, 2019

Derniers articles

La finale du championnat du monde 2019 de League Of Legends a eu lieu à l’AccorHotel Arena dans la ville de Paris.
On ne va vous faire attendre plus longtemps, ce sont les chinois de Fun Plus Phoenix qui l'on emporté face aux européens de G2 Esports !



Mais avant de vous résumer cette finale, pour les néophytes, voici un petit point sur League Of Legends.

Qu’est-ce que League of Legends ?

League of Legends (LoL) est un jeu à 5 joueurs contre 5 dans une arène appelée la Faille de l’Invocateur. Le jeu a 10 ans et a été établi à la base par une communauté ayant créé un «mod» pour le jeu de stratégie Warcraft III. Le but est de détruire le bâtiment adverse principal, le nexus, tout en détruisant auparavant des objectifs obligatoires, comme les tourelles adverses, ou optionnels, comme les baron Nashor et les dragons. Une partie dure environ 30 à 45 minutes en plus de la phase de choix des champions appelée phase de picks et bans.

Qui y joue ?

La communauté de LoL est trop importante pour être réellement définie. Des joueurs de tous âges et provenance y jouent. On peut préciser que ces joueurs jouent sur des serveurs en fonction de leur provenance. À l’intérieur de ces serveurs, des classements par ligue sont faits. Seuls les meilleurs des plus hautes ligues peuvent prétendre à une professionnalisation.

Quels sont les tournois professionnels ?

Il y a de nombreux tournois. Chaque serveur possède ses propres équipes professionnelles. Plusieurs tournois par an ont lieu sur chaque serveur, sans compter la compétition internationale de mi-saison appelée MSI et surtout les mondiaux de LoL.

Et le match du jour dans tout ça ?

Dimanche 10 novembre, à 13 heures (heure française), a eu lieu la finale des championnats du monde de LoL. Il s’est déroulé à Bercy, dans un format appelé Best of 5 (Bo5), où le but sera de gagner 3 parties (sur un maximum de 5 parties donc).

Quelles sont les équipes ?

La première équipe à s’être qualifiée pour la finale est une équipe chinoise, les Fun Plus Phoenix. Leur équipe est jeune mais ils n’ont perdu qu’un seul match en Bo, contre les Invictus Gaming qui sont les champions du monde en titre. Ils ont pris leur revanche samedi 2 novembre en se qualifiant. Ils sont les champions des ligues chinoises.

Dimanche 3 novembre, les G2 Esports (à prononcer à l’anglaise, ça fait mieux, mais ça marche aussi à la française) se sont également qualifiés. C’est une équipe moins agressive mais plus polyvalente, avec une grande expérience. Ils sont en effet multiples champions d’Europe. Ils ont vaincu lors de la demi-finale les SKT T1, triples champions du monde (mais ne détenant plus le titre).

Quels sont les enjeux ?

En plus du titre de champions du monde et, bien sûr, de grosses sommes d’argent, un mercato s’organise autour des transferts des joueurs, de la même manière qu’au football. Il y a aussi la reconnaissance et le fait que toutes les ligues de la région gagnante s’identifient au vainqueur.


Résumé de la final

Game 1 - FPX vainqueur !

FPX côté Bleu.

Bans FPX: Syndra, Gragas, Kai’Sa, Rek’Sai, Olaf
Picks FPX  : Nautilus (mid), Lee Sin (jungle), Sivir (bot), Gangplank (top), Thresh (bot)

G2 côté Rouge

Bans G2 : Pantheon, Qiyana, Xayah, Blitzcrank, Braum
Picks G2 : Varus (bot), Ryze (top), Tahm Kench (bot), Elise (jungle), Pyke (mid)

Lors de l’early game, les FPX ont donné le rythme avec de nombreux teamfights, en particulier sur la top lane (Wunder s’est retrouvé à 1-6-1) mais la carte était très légèrement dominée par les G2. Lors du mid game les choses se sont légèrement calmées, les fights étant plus à l’avantage des G2 mais étant tout de même très discutés. Toutefois,  un premier teamfight perdu au dragon infernal puis deux erreurs successives au dragon ancestral et au baron Nashor ont permis aux FPX de clore la partie à leur avantage.


Game 2 - FPX vainqueur !

G2 côté bleu.

Bans G2 : Renekton, Nautilus, Qiyana, Gangplank, Kayle
Picks G2 : Gragas (bot), Yasuo (bot), Akali (top), Tristana (mid), Elise (jungle)

FPX côté rouge.

Bans FPX : Pantheon, Syndra, Xayah, Olaf, Rek’Sai
Picks FPX : Kai’Sa (bot), Ryze (mid), Lee Sin (jungle), Kled (top), Galio (bot)  

Cette fois-ci, l’agressivité des FPX a été payante. Dès le début, elle leur a permis d’avancer sur les objectifs. La réponse et les dégâts étaient absents du côté des G2. Seul un mouvement à 22 minutes de jeu nous a donné un espoir qui a vite été éteint : la partie s’est terminée 3 minutes plus tard, par une nouvelle victoire des chinois.


Game 3 - FPX vainqueur et champion du monde 2019

FPX côté bleu

Bans FPX : Syndra, Gragas, Kai’Sa, Olaf, Rek’Sai
Picks FPX  : Xayah (bot), Lee Sin (jungle), Thresh (bot), Gangplank (top), Galio (mid)

G2 côté rouge

Bans G2 : Pantheon, Qiyana, Rakan, Rumble, Akali
Picks G2 : Ryze (top), Nautilus (bot), Ezreal (bot), Jarvan IV (jungle), Veigar (mid)

Pour cette game, les FPX ont été moins agressifs. Cela s’est senti dans les teamfights qui étaient parfois à leur avantage, parfois à l’avantage des G2. On a quand même ressenti une grosse pression de leur part, une macro excellente et donc une carte qui s’est ouvert à eux petit à petit jusqu’à la victoire.


Conclusion

Les FPX ont gagné 3-0, victoire méritée. On a pu les voir gérer aussi bien l’attaque que la défense, les teamfights que la macro. Ils étaient partout. Les G2, bien que derrière, n’ont, quant à eux, pas démérité. On a pu les voir contester beaucoup de choses et rien n’était gagné d’avance pour les FPX, surtout sur la première game. Malgré leur présence, ils étaient toujours en retard d’un cran. À ce niveau de compétition, ça ne pardonne pas.


Rendez vous maintenant à Shanghai en Chine pour la League Of Legends - World Championship 2020.


Relu et corrigé par Catsupilami

Publié il y a un jour

Game'o'Matic © 2019.