Deliver Us The Moon - Test

6 mins

Deliver Us The Moon - Test

Vous êtes la dernière chance de l'humanité, enfilez votre combinaison d'astronaute et partez en direction de la Lune dans l'espoir de sauver notre planète bleue. Aurez-vous les épaules assez larges pour cette mission ?!

novembre 21, 2019

Derniers articles

Non l'homme n'a pas posé le pied sur la lune en 1969, mais beaucoup plus tard en octobre 2019. Beaucoup d'entre nous, étant enfants, ont rêvé d'aller dans l'espace et rêvent toujours d'y aller. Ce rêve est devenu une réalité, enfin presque, grâce à Deliver Us The Moon.

Annoncé en 2015 par KeokeN Interactive, le jeu est passé par la case Kickstater et devait initialement voir le jour en 2016, mais il fut finalement repoussé pour être livré en partie en 2018, pour les backers de la première heure, puis dans sa totalité en octobre 2019. L'attente ne fût pas vaine, car ce que le studio Hollandais nous livre aujourd’hui est un petit bijou qui, pour rappel, est le premier jeu de KeokeN Interactive.

À partir d'ici vous vous exposez à certains spoils.

L'histoire

Deliver Us The Moon ou en Français "Livrez-nous la Lune" est un thriller de science-fiction, ce dernier se déroulant dans un futur pas si lointain, en 2030 pour être exact. L'humanité a épuisé toutes les ressources de la planète, la Terre se meurt et se transforme petit à petit en zone désertique avec son lot de tempêtes de sable et autres catastrophes.

Cependant il reste encore un espoir et cette lueur provient de notre plus veille alliée : la Lune. Sur cette dernière les humains ont découvert une ressource appelée l'hélium-3 qui, au passage, existe réellement en quantité sur la Lune. L'humanité a donc créé la WSA (World Space Agency) et a ensuite colonisé notre satellite naturel pour y construire une base permettant d'exploiter cette ressource.

Une fois l'hélium-3 transformé, cette énergie est acheminée vers la Terre grâce à un ingénieux système de transmission d’énergie par micro-ondes, ou MPT. Malheureusement un jour de 2054 les communications avec la lune sont coupées, ainsi que la transmission d’énergie MPT.

Un an après cette catastrophe, la WSA fût dissoute mais un groupe de scientifiques et de techniciens ne s'avoue pas vaincu et décide de tout mettre en oeuvre pour résoudre ce problème. Cinq ans plus tard, depuis une base de lancement de fusées, ces scientifiques décident d'envoyer un astronaute sur la Lune et c'est vous qui avez la lourde tâche de résoudre cette crise.

Le gameplay

Une ambiance dans le style Interstellar avec un gameplay à la "Gravity" : d'ailleurs certaines phases de gameplay m’ont beaucoup fait penser au jeu Adrift qui n’est ni plus ni moins qu’une sorte de Gravity en jeu vidéo (retrouvez le test ici).

Deliver Us The Moon est un walker simulateur, ou même, et je préfère ce terme, un astronaute simulateur. Ne vous attendez pas à des combats spatiaux, ou encore des combats contre des Aliens plus ou moins moches dans le style Moons of Madness ou Osiris: New Dawn pour ne citer que ces deux-là.

Non, là, il s'agit clairement d'un jeu narratif et d'exploration linéaire, où il vous faudra progresser dans les diverses bases lunaires afin de reconstituer les événements passés. Et pour comprendre pourquoi cette tragédie s'est produite, l'exploration des lieux sera des plus importantes.  

Ainsi vous tomberez sur divers mémos, notes, courriels, enregistrements vidéo, audio et holographiques. Toutes vos découvertes seront stockées dans un journal et, mises bout à bout, elles reconstitueront les événements qui ont conduit à la panne de courant sur Terre. Je n'en dirai pas plus afin de vous laisser découvrir ce qui s'est réellement passé sur cette colonie lunaire.

Le jeu alternera entre la première et la troisième personne avec certains passages rythmés où il vous faudra exécuter certaines actions dans un temps donné, des phases de QTE comme pour le décollage de la fusée et des énigmes plus ou moins dures (à vrai dire bien trop faciles) à résoudre. Par exemple, il vous faudra rétablir le courant ou encore réparer telle ou telle chose à partir de pièces, qu'il vous faudra trouver pour ensuite les assembler dans le bon ordre.

La grande force de Deliver Us The Moon est son immersion, que vous soyez en zéro G, à l'intérieur d'une station ou encore en exploration à bord de votre Rover, l'immersion est totale, que ce soit par les décors ou la musique : vous êtes dedans.

Dans l'espace ou sur la Lune tout vous est hostile

Dès le début du jeu en voyant la base de lancement de votre fusée, vous comprendrez tout de suite que ça ne sera pas un parcours de santé, loin de là. De plus, n'oubliez pas que vous êtes seul ou presque.

Au fil de votre progression à travers les différents avant-postes, vous aurez l'occasion de réparer un ASE, une sorte de robot doté d’une intelligence artificielle. Il sera possible d'en prendre le contrôle pour réussir certains objectifs. Vous comprendrez très vite qu'il sera votre seul et meilleur allié car, bon nombre de fois, il vous sauvera la mise.

La durée de vie

Comptez entre 5 à 7 heures de jeu. Après si, comme moi, vous êtes du style à chercher partout et à vous arrêter regarder le paysage comptez bien 9 heures. Il est aussi possible de faire moins de 5 heures en rush mais il n'y a aucun intérêt à le faire sur ce genre de jeu.

Graphismes et bande-son

Graphiquement, le jeu est magnifique avec de beaux effets de lumière ainsi qu’une bonne gestion des ombres. La bande-son est très immersive. Il m’est arrivé de rester contempler l'immensité du vide spatial devant un hublot ou pendant les phases de sortie. Attention toutefois à ne pas trop rêvasser lorsque vous êtes à l'extérieur car vous ne disposez que de trois minutes d'oxygène. Bien sûr vous trouverez ici et là des recharges d'oxygène qui vous permettront de compléter votre objectif.

Configurations requises

Configuration minimale :

  • Système d'exploitation : Windows 7/8/10 64-bit
  • Processeur : Dual Core Processor, 2.5 GHz
  • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
  • Graphiques : Nvidia GeForce GTX 750 2GB vRAM
  • DirectX : Version 11
  • Espace disque : 10 GB d'espace disponible

Configuration recommandé :

  • Système d'exploitation : Windows 7/8/10 64-bit
  • Processeur : Quad Core Processor, 3 GHz
  • Mémoire vive : 8 GB
  • Graphiques : Nvidia GeForce GTX 970
  • DirectX : Version 11
  • Espace disque : 10 GB d'espace disponible

Autant dire que vous n'avez pas besoin d'une bête de course pour faire tourner le jeu.

Conclusion

Deliver Us The Moon est un très bon jeu qui vaut la peine d'être joué, avec une histoire cohérente, accrocheuse, une ambiance sonore digne d'un grand film, un gameplay des plus agréables. Si vous aimez l'espace, la science-fiction, l'aventure, l'exploration alors foncez.

Les seules critiques que j'aurais à faire sur le jeu seraient surtout un manque de configuration au niveau du menu : il n'est pas possible de configurer le clavier et/ou la manette.

Les points positifs :

  • L'ambiance générale
  • Les graphismes
  • Un jeu optimisé
  • L'histoire
  • Intégralement en français
  • L'immersion

Les points négatifs :

  • L'histoire un peu courte (on en redemande)
  • Le manque de difficulté des énigmes
  • Le manque de configuration dans le menu.

Deliver Us The Moon dans sa version complète est disponible sur PC depuis le 10 octobre 2019, sur Steam, GOG, ainsi que différents revendeurs. Retrouvez ces derniers sur la page officielle du jeu.

Une version PS4 et Xbox One devraient voir le jour courant 2020.


Relu et corrigé par : Catsupilami

Mugen

Publié il y a 8 mois

Game'o'Matic © 2020.