Astroneer, le test ?! Pas encore ...

Dans mon article précédent je vous avais promis un test complet et réalisé de manière consciencieuse. Alors en à peine quelques jours j’ai déjà fini le jeu ? Absolument pas !...

il y a 3 mois

Dernier Article Escape from Tarkov. Raid. Episode 1. par Surcouf Le Breton

Dans mon article précédent, je vous avais promis un test complet et réalisé de manière consciencieuse. Alors en à peine quelques jours j’ai déjà fini le jeu ?

Absolument pas ! Lors de mon début de partie, j’ai pensé à une autre manière de vous présenter le jeu. Plutôt que de jouer un certain nombre d’heures et d’estimer que j’avais suffisamment de connaissance pour écrire ce test, j’ai opté pour un autre parti pris.

En effet, Astroneer étant un jeu Sandbox, le nombre d’heures de jeu ne veut pas dire grand-chose tant on peut se perdre dans les différentes activités : exploration, « farming », constructions, divers bugs (j’y reviendrai plus tard), etc. Et le mode multijoueur jusqu’à quatre peut vous permettre d’aller beaucoup plus vite dans votre progression (ce qui ne sera pas mon cas).

C’est pourquoi vous proposer une autre forme de test me semble le plus adéquat. Toutefois, prenons un peu de temps.

Astroneer c’est quoi ?

Mais avant tout, une présentation s’impose. Comme dit plus haut, Astroneer est classé dans les jeux « Sandbox » ou « bac à sable » en bon français.

Un jeu orienté sandbox n'a pas forcément d'objectif prédéterminé par le concepteur du jeu. Le joueur est libre d'accomplir les objectifs définis par les développeurs du jeu […]. L'objectif du sandbox est de compter sur la créativité des joueurs pour résoudre les problèmes sans lui imposer de mode opératoire […].
Source : Wikipedia

Le tout axé sur de la survie avec de l’exploration spatiale dans un monde ouvert.

Avec Astroneer nous y sommes en plein dedans. Vous commencez la partie, perdu sur une planète, tout nu… enfin presque, muni de votre capsule de survie qui va se transformer en une base permanente et de votre gros « aspirateur » multitâche, il va vous falloir survivre sur cette terre.

Ainsi une phase d’exploration rapprochée commence pour trouver les matériaux nécessaires pour construire les premiers éléments de votre base ainsi que les éléments vous permettant de gagner des « octets ». Ce sont les points de recherche à dépenser pour débloquer les « blueprints » de vos futurs éléments.

Puis vous enclenchez une phase d’exploration plus lointaine à la surface mais aussi dans les grottes souterraines pour y trouver des ressources plus spécifiques.

Comme tout jeu de ce type, il va vous falloir des ressources rares pour fabriquer des éléments plus complexes. Ainsi il faut creuser toujours plus profondément ou prendre son envol pour les trouver sur les autres planètes. Ainsi, il y a trois classes de matériaux : naturelles, raffinées (besoin d’utiliser un transformateur) ou atmosphériques (gaz).

En ce qui concerne le graphisme, nous avons un jeu très coloré avec des textures pixelisées. On peut appeler ce type de visuel le « voxel » (voxel signifie "volumetric element", pour faire simple un pixel en 3D). Les joueurs de Minecraft y verront les rapprochements visuels, même si on est bien loin de ce dernier avec ses véritables pixels. Ce choix de design vous plait ? Perso je suis fan, c’est ce qui fait l’ADN de Astroneer. Après, ça plait ou pas.

Et c’est tout… vous allez me dire ?

Oui et non.

Oui, dans la mesure où dans Astroneer on prend plaisir à explorer, à construire plusieurs « avant-postes » et à faire ses bases sur les différentes planètes. Ensuite, vous pouvez réaliser la base de vos rêves au sommet d’une montagne ou au plus profond des entrailles de la planète. Sur l’avant-release, certains joueurs ont creusé jusqu’au centre de la planète, comme ça juste pour voir (vidéo), d’autres ont créé des gigantesques statues ou encore des bases plus grandes les unes que les autres.

Exemple d'un superbe et gigantesque bonhomme de neige réalisé par un membre de la communauté. ©positive left

Pour ma part, j’avais réalisé, entre autres, une base à la limite de l’atmosphère de la planète ou encore entrepris la construction d’une autoroute faisant le tour de la planète.

Petite base munie d'un bon bunker... on ne sait jamais ! Screenshot par Surcouf (avant-release).

Bref vous l’aurez compris, la seule limite que vous aurez c’est … votre imagination.

Non, car pour cette 1.0 les développeurs ont pensé à ceux qui aimeraient avoir un soupçon de scénario. Le terme soupçon n’est pas galvaudé car la seule piste d’objectifs sur les planètes que l’on a, sont des gigantesques structures qu’il faut activer pour… Et bien à l’heure où j’écris ces lignes je n’en sais rien.

L’intérieur de l'une de ces structures... Photo : https://astroneer.space/

On l’a vu, si vous voulez un jeu scénarisé qui vous prend par la main, passez votre chemin. Mais si vous avez l’âme extravagante et créatrice, pour par exemple avoir envie d’un entrepôt bien rangé (qui n’a d’ailleurs aucun intérêt réel, hormis le plaisir de le faire), Astroneer est peut-être fait pour vous.

Et test dans tout ça ?

Je n’émettrai aucun avis sur Astroneer ici car je n’ai pas encore assez joué avec cette 1.0, totalisant pour le moment qu’environ 30 petites heures (plus les 250 heures d’avant release).

De plus, m’est venue une idée un peu différente que celle d'un test classique. J’ai vraiment envie de partager avec vous mon aventure sur ce monde. Du début à la fin. Comment puis-je le faire dans un seul et même article à moins d’omettre de nombreux moments de ma partie ? Ce que je n’ai pas envie de faire.

Donc je vais vous proposer une série d’articles, chacun représentant environ 10H de jeu. Rassurez-vous, je ne ferai pas d’article sur 10H en mode : et bien j’ai "farmé", merci, au revoir ! Non, je vais faire en sorte de vous présenter des choses intéressantes, donc je pourrai faire un article sur 20h de jeu ou plus …    

Ainsi vous pourrez voir comment je joue, la manière dont j’ai organisé ma base, etc… le tout avec des conseils pour vous aider dans votre aventure. Cela va vous permettre aussi de comparer avec ce que vous faites, et j’en suis sûr, beaucoup d’entre vous ont fait des choses bien mieux que moi. N’hésitez pas d’ailleurs à mettre vos commentaires en bas des articles et à partager vos idées et astuces.

Et pour finir, on va pouvoir ainsi suivre aussi les mises à jour régulières que le studio propose. Car certes nous sommes sur un jeu 1.0, donc avec un jeu fini, comportant encore des bugs (parfois particulièrement bloquants). Mais les développeurs sont sur le pont pour nous régler tout ça. Je vous détaillerai cela dans les prochains articles.

Rendez-vous donc dans quelques jours pour le premier article : Astroneer H+10

Surcouf Le Breton

Publié il y a 3 mois

Commentaires?

Laissez nous votre avis

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez les nouvelles directement sur votre email.

Game'o'Matic © 2019.